AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum a maintenant 2 mois, et un grand merci à vous tous ♥️

Partagez | 
 

 aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 40


MessageSujet: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 21:03


noah aedan halloran


Bonjour tout le monde, je me présente, je m'appelle noah aedan halloran et j'ai exactement dix-neuf ans. J'ai vu le jour à meadow au canada le vingt-et-un décembre mil neuf cent quatre vingt-douze et depuis j'ai beaucoup voyagé. J'ai des origines canadiennes et je dois dire que j'en suis plutôt fier! Je suis boulanger et ça pourrait être pire. Si mes amis me décrivaient, ils diraient que je suis généreux, optimiste, franc mais aussi curieux, impulsif, froid. On me dit que je ressemble comme deux goutes d'eau à steven r. mcqueen et que ma vie antérieure est celle de hansel. Groupe Choisi : a whole new world


caractère & manies

Dans sa vie, Aedan n'a eu qu'un seul repère stable : Zelda. Si bien que durant toute son enfance, il ne se voyait pas réellement comme une personne à part entière mais plutôt comme une partie de sa sœur jumelle. Il ne s'imaginait pas la vie possible sans elle, il ne s'imaginait pas pouvoir être quelqu'un sans elle à ses côtés. A ses yeux, il n'existait qu'un « nous » et aucun « je ».
Contrairement à l'idée des jumeaux qu'on pourrait avoir, Zelda et Aedan n'ont pas énormément de points communs sur le plan de la personnalité. Ils ne sont pas non plus des opposés radicaux et ils ont une complicité et fusion telles qu'ils peuvent se comprendre sans même avoir besoin de prononcer le moindre mot, mais ils sont finalement des personnes très différentes. Tandis que Zelda est une jeune femme rayonnante, gentille et douce, Aedan apparaît plutôt comme un garçon franc, distant et froid. Zelda est le genre de personne qu'on a envie d'aborder dans la rue, tandis qu'Aedan a une certaine tendance à intimider, sa méfiance envers les autres se faisant sentir dès les premiers abords. Pourtant, paradoxalement, Aedan est quelqu'un qui gagnerait énormément à être connu. D'un optimiste se mêlant malheureusement à la naïveté, il est persuadé que chacun gagne à être connu et qu'une part de bien persiste dans tout le monde. Plutôt excessif, il peut donner sans compter à ceux qu'il aime ou se montre gentil à son égard ou à celui de sa soeur, il pourrait tuer ou donner de sa propre vie pour eux. Aedan est le genre de jeune homme qui pourrait vous rendre n'importe quel service sans rien demander en retour et qui pense toujours aux autres avant de songer à sa personne, à son bien-être. Cependant, il est également d'un tempérament hautement impulsif. Il démarre facilement au quart de tour et réfléchit seulement après avoir agit. De plus, possessif et sur-protecteur envers Zelda, il voit d'un œil très mauvais quiconque s'approche trop près de sa jumelle. Et bien qu'il ne souhaite que son bonheur, dès que quelque chose s'approche de Zelda, il voit le danger. Probablement car perdre sa sœur signifierait se perdre lui-même, et qu'il sait pertinemment que si sa sœur en venait à disparaître, tout son monde s'écroulerait sans merci. Et puis, il ne supporterait pas que quelque chose arrive à sa jumelle. Aedan est aussi un jeune homme très curieux et avide de connaissances. Il s'intéresse à tout, et son plus grand désir serait de faire des études pour travailler dans la médecine. Pour aider les gens, améliorer le monde mais aussi donner à sa sœur l'opportunité de vivre sans se soucier du lendemain, vivre correctement avec l'argent nécessaire pour mener une vie satisfaisante et non inquiétante et précaire. Toutefois, malgré le fait que le jeune homme a les capacités pour se lancer dans de telles études, il sait également que cela reviendrait à trop cher et il ne se permettrait pas un tel investissement. Alors, il se contente d'apprendre de son côté, ne se résignant pas à abandonner totalement son rêve, et aide sa sœur autant qu'il le peut. L'énergie, ce n'est pas quelque chose qui manque chez lui. Il ne peut pas rester en place plus de quelques minutes, il faut toujours qu'il bouge, qu'il fasse quelque chose. Il abhorre le silence, l'immobilité. Pour lui, il lui faut de la vie, il faut qu'il s'occupe les mains ou les méninges en permanence.


crédit : tumblr




Dernière édition par N. Aedan Halloran le Dim 26 Fév - 14:09, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 40


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 21:06


il était une fois



Hansel et Gretel


from the other side
« - Langue, langue lèche !
Qui donc ma maison lèche ?
- C'est le vent, c'est le vent.
Ce céleste enfant. »


La fin est véritablement le pire des fléaux. Elle vous pousserait à faire n'importe quoi. Elle vous ronge de l'intérieur, lentement mais sûrement, vous hante jusque dans votre sommeil, vous poursuit chaque minutes sans pénitence. La faim vous rend fou, vous ferez n'importe quoi pour y céder, pour la faire disparaître de votre organisme ne serait-ce que quelques heures.

Gretel et moi naquirent dans la faim, dans ce calvaire. Nos parents n'étaient aucunement riches : notre père n'était qu'un simple bûcheron tandis que notre mère vendait des objets qu'elle dénichait par-ci par-là. Les temps étaient durs, manger à notre faim était quelque chose que nous n'avons jamais véritablement connu. La privation, le manque, faisaient partie de notre existence, et non seulement étaient-ils déjà fortement présents, ils s'imposaient et occupaient davantage de place à mesure des jours qui défilaient. Si bien qu'alors que la faim nous tenait éveillés ma sœur et moi, nous entendîmes nos parents élaborer un plan qui définiraient notre vie pour ce qui semblait être à jamais. Jugeant la vie trop difficile, le nombre de bouches à nourrir trop imposant, nos parents optèrent pour se débarrasser de nous au fin fond de la forêt. Notre mère clamait que nous, de simples enfants, finiraient bien par se débrouiller par nous-mêmes et notre père finit par obtempérer, le cœur lourd.

Effaré, je me blottis contre ma sœur avec la sensation que le ciel nous tombait sur la tête. Une famille n'était-elle pas sensée rester unie même dans les difficultés ? C'était peu humain d'abandonner le fruit de ses entrailles au profit de son estomac. Alors que Gretel retournait se coucher dans le lit que nous partagions, je regardais par la fenêtre, luttant contre la fatigue. Le clair de lune se reflétait sur les petits cailloux près de la maison, ce qui finit par me donner une idée. Je poussais la porte boisée de notre modeste maison et emplissait mes poches de cailloux. Alors que je rejoignais ma sœur dans notre couche, je lui murmurais à l'oreille : « Dors tranquille. Je trouverai un moyen de nous en tirer. »

Tôt le matin suivant, notre mère nous tira du lit. Elle nous donna à chacun un morceau de pain pour le voyage et nos parents nous emmenèrent dans la forêt. A bonne distance de la maison, ils prétextèrent partir chercher du bois pour faire un feu et nous sommèrent de les attendre sans bouger. Nous nous exécutâmes. Ils ne revinrent pas et nous nous endormîmes de fatigue. Je fus réveillé plus tard par Gretel. « Comment ferons-nous pour sortir de la forêt ? ». Je me redressais, levant les yeux vers le ciel par chance dégagé. « Attends encore un peu, jusqu'à ce que la lune soit levée. Alors, nous retrouverons notre chemin. » Quand la lune fut haute dans le ciel, nous suivîmes les cailloux que j'avais semé durant le chemin et finirent par atteindre notre maison à l'aube. Cependant, le lendemain, nos parents prévirent une nouvelle escapade en forêt et nous abandonnèrent de nouveau. Cette fois-ci, la porte ayant été verrouillée par notre mère durant la nuit, je n'avais su emplir mes poches de cailloux et les oiseaux de la forêt avaient dégusté le pain que j'avais lancé à la place de ceux-ci. Nous étions perdus.

Nous marchâmes trois jours sans succès, ayant perdu tout repère dans cette immense forêt. Affamés, n'ayant aucune réserve de nourriture, nous finîmes par nous arrêter. Un oiseau blanc comme neige se mit alors à chanter. Dans un silence religieux, nous l'écoutâmes puis nous jugeâmes n'avoir rien à perdre à le suivre lorsque celui-ci déploya ses ailes pour s'envoler vers l'est. Il nous guida jusqu'à une maison construite de pain d'épice. Ne pouvant résister à l'appel de l'estomac, Gretel s'attaqua aux carreaux et moi au toit, décidé à mettre un terme à la faim qui nous tiraillait depuis bien trop longtemps désormais. Mais notre plaisir fut de courte durée. La propriétaire de la maisonnette, une vieille femme aux yeux rougis, apparut devant nous et nous somma d'entrer, nous promettant qu'aucun mal ne nous sera fait. Cependant, dès le lendemain matin, je fus enfermé dans une cage dans l'étable et Gretel fut réduite à l'esclavage, ayant pour mission de m'engraisser en vue de procurer un bon repas à la vieille femme cannibale. Chaque jour, c'était la même histoire. Gretel m'apportait un plat et la monstrueuse femme ordonnait que je lui tende un doigt pour qu'elle constate à quel point je m'engraissais. Cependant, je lui tendais un os et c'est dépitée qu'elle conjecturait que je ne prenais pas le moindre gramme. Malheureusement, sa patience eut des limites et un autre matin elle dicta à Gretel de préparer le chaudron dans lequel elle prévoyait me faire cuire. Mais avant cela, elle voulait manger Gretel, la faisant rôtir en l'enfermant dans son four. C'est ainsi qu'elle demandait à ma sœur de vérifier la température du dit four en entrant dedans. Ma sœur prétexta de ne pas savoir comment faire et lui demanda de le lui montrer. La vieille femme, après l'avoir traitée d'enfant stupide, lui montra et Gretel en profita pour l'enfermer dans le four. Elle déroba les clefs de ma cage et nous fuîmes.

Courir. Notre existence semblait vouée à la fuite. Gretel courrait devant moi, toujours plus vite, elle ne semblait pouvoir s'épuiser alors que je n'en pouvais déjà plus. Je désserais ma main de la sienne mais elle la tenait toujours aussi solidement en retour, résigné à me faire la suivre jusqu'à encore plusieurs kilomètres. « Gretel ! » Ma sœur ne s'arrêta pas. Seule une racine qui se prit à ses pieds stoppa sa course. Dans un dernier élan de force, je me ruais vers ma sœur, m'assurant qu'elle allait bien. Des larmes inondaient son visage. Nous nous relevâmes, la peur d'être retrouvée par la propriétaire de la maison en pain d'épices nous motivant. Cependant, un ruisseau finit par nous stopper derechef. « Hansel, tu crois que… » Je savais que ma sœur évoquait la mort de la vieille femme. On était toujours sur la même longueur d'ondes, même en situation de crise. « Peut-être … » Je levais les yeux vers ma sœur qui paniquait. « Oh mon dieu, je viens... Je viens de... » Je déposais mes mains sur ses joues, l'obligeant à me regarder, décidé à la tranquilliser. « Gretel, tu nous as juste défendus. Elle allait nous manger. Tu comprends ? C'était soit elle, soit nous. » « Comment on a pu en arriver là ... » Je grimaçais. Nous connûmes nous deux la réponse : c'était de la faute de nos parents. Pourtant, au cœur de la forêt, Gretel et moi eurent du mal à nous mettre d'accord sur ce que nous allions faire désormais. Je pensais que le mieux était de tenter de retourner chez nos parents, alors que Gretel estimait qu'après qu'ils aient tentés de se débarrasser de nous deux fois, il était inutile de les tenter une troisième fois. Cependant, elle me céda et nous marchèrent en vue de retrouver notre demeure parentale. Finalement, nous y parvînmes. Pendant notre absence, notre mère était décédée et notre père nous accueillit chaleureusement, n'ayant su éprouver le moindre bonheur depuis que ses enfants étaient disparus. Hansel et moi déposèrent sur la table les bijoux que nous avions subtilisés à la vieille sorcière et nous vécûmes heureux et le ventre plein, ne manquant plus de rien.

Aedan et Zelda



to the real world
« Hearts entwined
Twenty fingers, twenty toes,
two sweet babies with cheeks of rose.
Born on the same day, two gifts from above,
lives entwined, two babies to love. »


Du plus loin que je m'en rappelle, nous avons vécu là-bas une bonne partie de notre enfance. Cette maison un peu plus éloignée que les autres si bien que nous ne connaissions pas vraiment les autres enfants de la ville avant d'entrer à l'école. Mais ce n'était pas comme si nous avions besoin réellement d'amis, nous nous avions nous. Des jumeaux se suffisent.

Donc l'histoire comportait principalement trois personnages : Zelda, notre mère et moi. Notre père ? Inconnu au bataillon. Nous ne l'avons jamais connu et notre mère n'en parlait pas. J'ignore à quoi il ressemble, s'il était bon ou mauvais. Dans tous les cas, il devait être lâche puisqu'il a abandonné notre mère lorsqu'il a appris qu'elle était enceinte. Il n'a même pas pris la peine de savoir s'il allait être père d'un fils ou d'une fille. De toute manière, il aurait eu une belle surprise, puisqu'il est père d'un fils et d'une fille. Ma mère attendait des jumeaux. Il aurait pu la voir grossir encore et encore, frisant l'explosion, mais non, il a préféré prendre les jambes à son cou. Alors, nous grandîmes sans père. Mais quelque chose qu'on ne possède jamais ne nous manque pas forcément, n'est-ce pas ? Et puis, notre mère nous aimait de tout son cœur. Toute sa vie nous était consacrée, tout son amour n'était que pour nous. Nous n'étions pas très riches, mais nous ne manquions jamais vraiment du nécessaire.

Mais toute bonne chose a une fin, n'est-ce pas ? Ma mère mourut lorsque nous avions neuf ans. Nous voilà donc rétrogradés au poste d'orphelins. Entre Zelda et moi, j'étais celui qui lisait le plus. J'ai toujours aimé les livres, je les ai toujours dévorés et chéris. Si bien que je savais ce qui nous attendait désormais qu'aucun parent ne veillait sur nous. De grandes personnes viendraient nous chercher et tenteraient de nous placer en famille d'accueil, ils nous sépareraient probablement car personne ne veut s'enquiquiner de jumeaux. Encore moins quand ils ne sont pas les leurs. Alors, Zelda et moi prirent la décision de fuir. Feindre que nous n'étions pas seuls, faisant tout pour que jamais on ne nous sépare, que jamais on n'ose nous séparer.

« On peut en avoir ? » L'homme assis sur son banc, un sac plein de petits pains, nous regarda l'air peu sympathique. « Non. » « Mais vous en avez plein. Votre mère ne vous a jamais appris à partager ? » « Votre mère ne vous a-t-elle jamais appris à ne pas parler aux inconnus ? » Zelda et moi échangeâmes un regard. « Où sont vos parents, d'ailleurs ? » « On en a pas. » « C'est ridicule, tout enfant a des parents. » « On est pas comme tout le monde, alors. » « Mais on a quand même faim... » fit remarquer Zelda dont le ventre gargouilla. L'homme finit par nous céder son sac entier. Zelda et moi nous installâmes sur le banc, le sac sur les genoux de ma sœur. Étonné par l'appétit des enfants, l'homme les interrogea sur qui pouvait bien s'occuper d'eux. Je répondis. « Ils veulent nous séparer. Mais on ne sépare pas des jumeaux. » « Ha oui, des jumeaux. » prononça l'homme, un air dégoûté facilement décelable, comme s'ils considérait ces êtres comme de pures vermines.

« Levez-vous, fénéants ! » J'ouvris les yeux sur le regard assassin de la propriétaire de la pâtisserie qui nous hébergeait depuis la veille. Il faisait encore nuit noire, dehors. « Vous serez mes employés. Je vais vous montrer comment travailler, et vous le ferez chaque jour de l'année. Vous tiendrez mon commerce. Tu seras en cuisine » Elle me désigna d'un coup de menton peu gracieux « Tu seras en salle. » Elle désigna cette fois-ci Zelda. « J'aime que le travail soit bien fait. Si quelque chose ne se passe pas impeccablement, vous déguerpissez d'ici. Compris ? » Zelda et moi étions déjà prêts à l'ouvrage. Nous répondîmes à l'unisson « Compris. »

Zelda et moi devinrent les nouvelles figures de la pâtisserie. Bien que nous étions sensés être des « employés » pour reprendre les dires de la propriétaire, « esclaves » était le terme le plus correct. Cependant, jamais nous n'avions vraiment songé à partir concrètement. Nous avions la chance d'être ensemble, Zelda et moi, et bien nous ne menions pas la vie la plus extraordinaire et agréable du monde, nous avions tout de même un toit et de la nourriture. La leçon qu'on retient lorsqu'on a tout perdu et qu'on doit tout faire par soi-même, tout récupérer, c'est qu'on valorise chaque chose que l'on retrouve. Et puis, depuis que la vieille femme avait annoncé que nous étions ses enfants adoptifs, nous étions en quelque sorte protégés d'une quelconque séparation.




qui es-tu ?
prénom/pseudo : addie
âge : vingt
Où as-tu découvert le forum ? : grâce à la personne qui incarne le personnage de Jordan
Qu'en penses-tu ? : il est somptueux, tout simplement fabuleux fouu
Mot de la fin : Alors, la personne qui joue Jordan vient tout juste de me faire remarquer qu'il y a un autre personnage ayant Noah comme prénom d'inscrit, alors, si vous voulez pour simplifier l'affaire (parce que parfois avoir deux membres au prénom similaire crée des confusions), vous pouvez sans problème changer mon pseudo en N. Aedan Halloran ! (Et puis, ça suivra le modèle de Zelda, c'est peut-être pas plus mal :P). Sinon miam




Dernière édition par N. Aedan Halloran le Dim 26 Fév - 14:10, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 21:10

Bienvenue sur le forum nyeux
Je t'ai justement envoyé un MP à ce sujet rire normalement tu peux le changer toi même maintenant :) merci pour ton inscription en tout ça et si tu as la moindre question n'hésite pas surtout ! Bonne chance pour ta fiche fou

Et calinou calin

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 45
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 21:12

mon frère mon frère mon frère fouuu fouuu
encore merci d'avoir pris mon scénario nyeux
et surtout bienvenue nyeux nyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 40


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 21:14

    Snow-Rose : Les grands esprits se rencontrent on va dire rire
    Du coup, voilà, c'est modifié :)
    Merci beaucoup ! amour

    Zelda : Ma sœur d'amour adorée ! I love you Merci à toi ! amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

circle of life


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 22:26

Steven nyeux

Bienvenue parmi nous &' Bonne chance pour ta fiche fouuu
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 228
❧ LOCALISATION : Auprès de Miya


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 22:30


Han le petit frère d'Elena dans TVD !

Bienvenue court

Have fun rire

Et bon choix !!! Hansel, il cartonne fouu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 40


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Sam 25 Fév - 23:03

    Merci beaucoup Aleyna & Eryc ! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

circle of life


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 0:14

STEVEN EN HANSEL omg nyeux
Bonne chance pour ta fiche, et bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 455
❧ AGE IRL : 29
❧ LOCALISATION : Avec mon Eryc


Livre de Conte
❧ CITATION: Noir du prix que celle de l'homme
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 10:28

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMINISTRATRICE
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 340


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 11:40

Bienvenue sur le forum omg
Si tu as des questions n'hésites pas et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMINISTRATRICE
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 344
❧ AGE IRL : 26


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 11:43

Bienvenue Aedan, on peut même te surnommer Addie dans le jeu rire calin2

_________________

damn, i've made mistakes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 40


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 12:54

    Merci beaucoup à vous ! nyeux calin2
    Jordan : Pas faux, j'y avais pas pensé rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 14:38

Cette fiche est super.
Si Zelda est OK, tu es validé mais comme c'est son scénario je préfère attendre son avis nyeux

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 45
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 14:52

Pour moi c'est bon fouuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   Dim 26 Fév - 14:57


présentation validée




Bienvenue sur WHEN YOU WISH UPON A STAR, nous avons le bonheur de t'annoncer que ta candidature vient d'être acceptée. Si tu n'as pas encore eu de câlin de bienvenue n'hésite surtout pas à le réclamer. Par contre, s'il t'as déjà été gracieusement offert, nous te proposons d'aller vérifier dans quelques temps que ton avatar a bien été signalé comme pris. Et si tu joues aussi un personnage de conte tu peux faire de même à cet endroit. Nous t'inviterons par la suite à assurer la gestion de ton personnage et puis aussi.. de venir délirer sans limites sur la C. BOX.

le staff,
Snow & Skyler





_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org


Contenu sponsorisé

circle of life


MessageSujet: Re: aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »   

Revenir en haut Aller en bas
 

aedan ϟ « there's a thousand ways for things to fall apart but it's no one's fault »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in a far far away country :: Présentations :: Bienvenue à Meadow Lake !-
Sauter vers: