AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum a maintenant 2 mois, et un grand merci à vous tous ♥️

Partagez | 
 

 A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 39


MessageSujet: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 19:35



ALYSS
Chocolate


Eat me ; Drink me.



Salutations! Je me présente, je m'appelle Alyss Wonder Chocolate et j'ai exactement 21 ans. On m'a toujours dit que j'avais un prénom étrange mais on va juste dire qu'il est original d'accord? J'ai vu le jour à Londres en Angleterre le 1er avril (L'année c'est un secret ♥) et depuis j'ai traversé de nombreuses contrées. J'ai des origines de partout moi! et je dois dire que j'en suis plutôt fière! Je suis serveuse dans un café et j'espère quand même monter en grade un jour. Si mes amis me décrivaient, ils diraient que je suis plutôt folle, joyeuse et loufoque mais aussi maladroite, jalouse et lente d'esprit. On me dit que je ressemble comme deux goutes d'eau à Freya Mavor et que ma vie antérieure est celle de Alice aux Pays des Merveilles. Groupe Choisi : A whole new world.♥

    ▬ Rêve : Rencontrer un amateur de thé ? ♪
    ▬ Crainte : Tomber dans un trou et se cogner la tête.
    ▬ Troubles Mentaux : Je suis saine monsieur. Quoi ? Eh !

    ▬ Odeur Préférée : Celle du thé. Celle du chocolat.
    ▬ Style de Musique : Le rock. Oh yeah ♪
    ▬ Citation Favorite : «Hum. Ou suis-je maintenant? Mais suis-je bête! La ou je n'étais pas avant. »
    ▬ Couleur la plus Appréciée : Le bleu.
    ▬ Fleur Préférée : Les roses blanches.
    ▬ Animal Favori : Les chats.





Game Over. Haha. Try Again.

« Tu veux vraiment te plonger dans les méandres de mon âme? Je ne peux que te dire bonne chance mon ami car ce n'est pas tache facile de me comprendre. C'est un incroyable voyage que tu mérites d'entreprendre... allez viens! Oui... Viens... »

Qui suis-je ? D’où viens-je? Pourquoi est-ce que j'ai cette sensation d'avoir vécu une drôle d'aventure? Pourtant je suis une fille ordinaire... je suis serveuse dans un café. Rien de bien fabuleux. Mais au fond de mon cœur, je sens quelque chose. Oui, il y a quelque chose. Ou plutôt, il me manque quelque chose. Je suis vide... Totalement vide, a jamais brisée. Une tasse de thé? Avec du sucre? Avec du sel?

Je suis maladroite. Trop même. Sans savoir des fois, tout m'échappe des mains. J'ai beau faire attention, rien à faire. Je suis des fois trop petite et des fois trop grande. Avoir les mains qui tremblent alors que je suis censé porter des plateaux toute la journée, ça vous la coupe hein? Une tasse de thé? Une tasse chocolatée...

On me dit parfois que je suis mademoiselle sourire. Tout me fait rire. Je n'aime pas pleurer, j'ai peur de me noyer dans mes larmes. Oui, je sais, j'ai beaucoup d'imagination. Et c'est souvent la cause de ma bonne humeur permanente. Triste, en colère ou bien déprimée, je souris sans cesse. Comme si on m'avait cousu, les babines étirées. Je rêve beaucoup. Souvent en pleine journée. Je pense à mon évasion dans un pays imaginaire...

« Un. Deux. Trois. Et voilà que je m'endors. Ou suis-je? Dans ce monde multicolore qu'est le monde de mes rêves. J'aimerais parfois m'évader et qu'il devienne réel. Mais dès que j'ouvre les yeux, le revoilà qui disparaît. Et je ne me souviens de rien. Aaaah … »
Qui suis-je? D’où viens-je? Je rêve de porter un haut de forme et de chasser les cochons avec un moulin a poivre! Oui, je sais... Rien n'est facile en ce monde. Surtout le monde ordinaire. Mais on fait avec. Et j'ai toujours cet optimisme, en moi, qui fait que je me lève du bon pied tous les bon matins. Tout est bien qui finit bien. Un cupcake?

Mais tellement dur de me décrire. Je ne me connais presque pas. J'ai tendance a souvent dire « Huuum... » ou « Euuuh... » à la fin de mes phrases. Je suis intimidée par tout ce qui est plus grand que moi. C'est dur d'être une naine. J'ai du mal à réfléchir vite, j'ai tellement de choses dans la tête. Je pense trop. A tout et à rien. Mon esprit est un trou noir.

Comme si j'avais le pouvoir de créer rien qu'avec mon imagination. Tout semble si irréel. Ma vie n'est qu'un mirage. Un oasis qui apparaît comme par magie. Oh mais je parle vraiment trop... ça oui, vous l'entendrez souvent dire à mon sujet. Je suis une vraie bavarde avec ceux en qui j'ai confiance. Mon dieu, vous n'êtes pas prêt de vous ennuyer.

« Je ne suis pas quelqu'un de fréquentable certains disent.. Surement que je suis trop étrange. Oh douce fragrance de la vie... viens m’enivrer. Viens jouer avec moi... Oui ! Joues avec moi ! Joues … et perds.  On ne me bat pas au jeu de la vie.  Right? »
Je suis blonde. Les cheveux très longs. Les yeux débordant de malice et d'arrogance. Je suis ce que je pense être. Je ne suis pas ce que je suis. Je ne sais pas en fin de compte. Je n'ai jamais su. « Je pense donc je suis. » Et moi je pense beaucoup ! Un muffin ?

J'ai tendance à être gourmande. Passion sucrée, passion chocolatée. J'adore tout un tas de choses, tout ce qui est atypique. Je rêve de m'envoler dans les étoiles pour décrocher la lune. Mais comme c'est impossible, et bien je désire juste monter dans une montgolfière, pour être la plus proche du ciel. Respirer le vent et le sentir s'engouffrer dans ma gorge, comme s'il voulait m'empêcher de respirer.
Je suis également assez capricieuse. Comme si j'étais restée à jamais une enfant dans ma petite tête. C'est dur de s'auto-analyser vous savez. Alors pourquoi? Pourquoi je vous parle? Je vous ai surement conté mille et un mensonges. Mais la vie n'en est elle pas un? Surtout la mienne. Mais ça je ne suis pas censé le savoir.

Amnésie.
« J'ai peur. Dès que je ferme les yeux. Ce chat qui me sourit. Mon sang qui se glace. Ce chapeau haut de forme. Puis je me noie. Dans cet océan immense qui sont mes larmes. J'ai peur de pleurer. J'ai peur de mourir. Peur de grandir. Peur d'être petite. Peur de tout. Depuis maintenant un certain jour, j'ai peur. Peur de moi même. »

J'ai tendance à être moi. J'ai tendance à toujours avoir un bonbon sur moi. J'ai tendance à boire beaucoup de thé, attendant désespérément un amateur qui me ressemble. - Chapelier ! Buvez correctement ! - et j'ai cette manie de toujours rougir aux grandes personnes. Je parle bien de la taille hein. Hum. Et j'ai cette habitude de faire égarer vos sens, perdre le fil de vos pensées, envouter votre esprit pour rendre votre imagination … débordante.

Bravo. Vous n'avez rien compris. Bravo moi. Aaaah. Je m'aime. ♥



crédit : tumblr & white rabbit (Je suis en retaaaard ♪)



~ _______________________________________ ~




A cup of tea ; my dear ?



Hey Girl. Time is running out.

Il était une fois Alice. Alice, sous un arbre, qui lit un livre. Elle s'ennuie. Oh oui, elle s'ennuie. Le temps s'écoule. Doucement. Lentement. Il finit par la manger. Elle s'endort. Là, elle oublie le temps. C'est dans ses rêves qu'elle peut faire ce qu'elle désire. C'est dans ses rêves qu'elle chasse l'ennuie qui la narguait quand elle était éveillée. C'est dans ses rêves... Puis! Un bruit! Quelque chose qui la réveille en sursaut. Le ciel est désormais gris. Elle regarde son livre, tout est flouté. Elle a étrangement mal à la tête. Une sensation qu'elle n'est pas chez elle. Elle est perdue. Et ce bruit qui la fait frémir, et ce bruit qui la fait trembler... tic tac, tic tac, tic tac... Elle se lève en sursaut et vois passer un petit lapin blanc. Un lapin blanc en redingote passe, il a l'air très pressé. Elle sourit. Enfin quelqu'un qui a l'air normal en ce monde. Elle se laisse glisser contre le mur. Elle se sent mieux. Tic tac, tic tac, tic tac... Elle sursaute à nouveau. Alice, oh Alice, where is your mind? Un lapin? Elle se met à sa poursuite. Affolée par ce lapin et cette montre qui semble résonner dans sa tête... Il saute dans son terrier, elle le suit, il a disparu. Elle tombe. Elle tombe infiniment, évitant les divers objets. Elle tombe vite. Elle tombe lentement. Elle tombe, avec la peur de ne jamais atteindre le fond. Tic tac, tic tac, tic tac, crack! Ça y est, elle est tombée. Adieu... Alice. Le lapin a disparu. Elle n'entends plus la montre. Elle est prise au piège. Les portes sont verrouillées. Oh adieu liberté, la porte est trop petite.

« Drink me. » & « Eat me. »

Il était une fois Alice. Alice, trop grande. Alice qui remarque sur la table une boisson avec écrit « Bois moi. » Elle boit. Elle rapetisse. Son cœur se serre, il est encore plus petit, aussi petit qu'une miette de pain. Elle sourit et court vers la porte. Elle est verrouillée aussi. Et merde. La clé est sur la table. Mais trop petite elle est. Elle remarque alors un petit gâteau. « Mange moi. » Elle obéit. Ce délicieux cupcake au goût salé ne laisse que l'amertume de la grandeur. Elle grandit, grandit, au point d'avoir mal à respirer, dans cet endroit maintenant si étroit. Elle prends la clé et finit la boisson. Elle s'enfuit par la porte. Quelle expérience de... ! Tic tac, tic tac, tic tac... et ce bruit qui revient. Ses oreilles vont exploser, Alice souffre. Elle est en retard, elle aussi. Alice a peur. Alice est à nouveau perdue. Et le lapin qui l'ignore! Que c'est blessant d'être inconnue de tous... Oh Alice. Petite et adorable Alice, qui a dit que personne ne te connaissait?

Hey Girl. Don't cry. I'm here.
Il est était une fois Alice. Alice qui pleure, alice qui se sent seule. Elle pleure car elle est trop grande. Elle a remangé du gâteau. Elle a cedé à la tentation. La délicate odeur chocolatée. Elle est grande. Grande et seule. C'est trop lourd, trop douloureux. Alors elle pleure. Et tous le monde crit, parce que ces larmes inonde. Un océan de souffrance. Un océan de caprice. Mais ce monde voudrait-il la punir? Oh alice. Where is your mind? Ce monde est le reflet de son âme. De son esprit tordu. Alors elle se noie dans son propre coeur. What the fuck? Ah! Enfin quelqu'un pour la sauver! Elle n'avait qu'à nager, suivant le dodo sur son radeau. Et la revoilà sur la terre ferme. Alice court. Elle court, le temps s'éfile et elle doit trouver de l'aide. Tic tac, tic tac, tic tac... TOC? Un sourire. Un rictus aussi beau que sa fourrure. Un chat. Un chat qui sourit? Décidément... merveilleuse créature... elle s'approche pour le caresser. « Miaou, miaou... Que tu es beau! » Il a un rire moqueur et orgueilleux. Elle le regarde, choquée. Il rit. Il sourit jusqu'au oreilles puis disparaît. Elle se retourne, le cherchant. Le voilà qui loge sur sa tête. Alors elle sourit aussi. Il se laisse caresser. Il était fou ce chat. Aussi fou qu'elle. Mais il était adorable.

Cheshire Cat – Je suis fou Alice.
Alice – Pourquoi dis tu ça ?
Cheshire Cat – Tu vois, un chien, ça remue la queue quand c'est content et ça grogne quand il est en colère. Et bien moi je grogne quand je suis content et je remue la queue quand je suis en colère.
Alice – J’appelle ça ronronner...
Cheshire Cat – Appelle ça comme tu veux. Je vais te conduire au chapelier.

Hey. You. Yes, you. You're late for teaaaa !

Il était une fois Alice. Alice et Chase. Ce chat était un amour. Un peu déglinguée. Mais qui ne l'était pas dans ce pays? Elle était surement aussi aliénée qu'eux. Mon dieu. Et voilà qu'elle devait suivre un matou farceur. Pas facile de courir après un être qui se téléporte. « Peut-être pour ça qu'il était aussi gros... chut! Ne lui dites pas que je vous ai dit ça! » A peine avait elle commencé à marcher qu'elle entendit une musique. Une musique assez entrainante. Elle se mit a sautiller, comme une enfant sur-excitée. Et une délicieuse odeur vint chatouiller ses narines. Elle se mit à courir, laissant le chat derrière elle. Celui ci se téléporta sur son épaule d'ailleurs. Elle arriva. Une tasse se dirigea vers elle. Elle l'évita de justesse, un lapin, atteint d'une névrose exacerbée venait de l'accueillir.

    Lièvre de mars – Tu es en retard pour le thééééééé !
    Alice – Moi ? Mais je n'étais pas invitée... Si ?
    Mad Hatter - Que fais tu là alors?
    Alice – J'ai senti une bonne odeur..
    Mad Hatter – L'odeur du thé ! Bienvenue... Alice !
    Alice – Vous me connaissez?
    Mad Hatter – Comme tous le monde ici !
    Alice – On ne dirait pas... Les gens m'ignorent.
    Mad Hatter – Ils sont pressés. Et tu es trop … ordinaire !
    Alice – Très sympathique.
    Mad Hatter – Sait tu pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ?
    Alice – Je crois que je sais !
    Mad hatter – Dis ce que tu penses.
    Alice – Je pense ce que je dis, c'est pareil non ?
    Mad Hatter – Non. C'est différent, c'est comme si je disais que je mange ce que je vois était pareil que je vois ce que je mange.
    Lièvre de Mars – Ou comme si tu disais que tu aimais ce que tu avais, c'était pareil que tu avais ce que tu aimais.
    Alice – Mon dieu...


Le thé et les biscuits. Ce bon vieux chapelier, si chaleureux, si singulier. Alice, elle adorait le chapelier, de tous, c'était surement le plus loufoque. Il était prisonnier éternel du temps, ce pauvre fou qui était bloqué à l'heure du thé. Et ce pauvre lièvre de mars, a moitié dément. Même totalement. Quand au loir, il ne parlait pas, trop occupé a manger les muffins. Du thé! Du thé à l'infini! Une théière qui ne se vide jamais. Et le sourire du chapelier fou qui la faisait frémir toute entière. Elle aimait rester avec lui, lui qui avait pour habitude de lui souhaiter son non-anniversaire tous les jours.

Qu'on lui coupe la tête !
Il était une fois alice. Il était une fois Alice, une folle qui avait décidé de visiter chaque recoin de Wonderland, donc chaque recoin de son esprit. Une petite fille qui découvrait peu à peu des créatures fantastiques. Elle était devenue amie avec Mock Turtle, une tortue assez émouvante qui racontait les légendes de wonderland ; avec le gryphon, autoritaire et plutôt orgueilleux, secrètement amoureux de la tortue ; Chase, le chat qui sourit, ou encore le loir et son merveilleux chapelier. Alice. Oh Alice, where is your head? Tic tic tac toc tac tic toc toc... Le bruit se dégrade. Les aiguilles tournent à l'envers. Le temps est inversé, prisonnier du sablier. Alice s'est perdue. (Les voix chuchotent : « Alice s'est égarée dans son propre esprit? Quand on pense qu'elle est la reine de ce monde... Quelle honte! » ) Alice a mal. Alice ne sait pas qu'elle a mal. Alice a juste peur. Elle découvre maintenant le château de la reine rouge. Elle s'émerveille devant la beauté des roses blanches. On entends alors un cri. Un cri de rage. Alice sursaute.

    Red Queen – Qu'est-ce que c'est que cette horreur?!
    Alice – Oh. Madame. Vous venez admirer la beauté de ces fleurs?
    Red Queen - Tout ce qui n'est pas de la couleur rouge est laid. Elles sont affreuses. Comme toi petite sotte.
    Alice – Mais...
    Red Queen – Il n'y a pas de mais ! J'exige... !
    Alice – Vous n'avez qu'a les peindre en rouge.
    Red Queen – Quelle drôle d'idée.


Un peau de peinture! De la volonté! Et voilà le résultat! Alice est fière d'elle, elle dense avec les gardes, elle chante, tous le monde est heureux. Mais la reine ne supportant pas le dévouement de la jeune fille, ainsi que son enthousiasme, ordonne la pire des choses. Mais ce désir, presque meurtrier et incontrôlé, est révélé encore par cette folie. Ce monde est fou. Ce monde est dangereux. Mais c'est le monde d'Alice, c'est ainsi qu'elle l'a crée.

    Red Queen – Qu'on lui coupe la têêêêête !


« Run Alice ! Run away... » « Hatter !! »


Alice se réveille dans son jardin. Tout ceci n'était qu'un rêve? C'est impossible... Tout avait l'air si réel. Elle entend au loin les tic tac s'éloigner. Elle peut a nouveau sentir le vent contre elle, de l'air qui ne sent pas la gourmandise, et l'odeur du thé a elle aussi disparu. Le chapelier fou, Chase... Ils ont tous disparu. Pourquoi? Alice pleure. Alice est désespérée. Elle veut retourner les voir. Elle les aime tellement. Tous aussi fous, tous aussi merveilleux.
Elle se dit alors que peut-être il est temps d'accepter la réalité, et l'ennui qui s'en dégage. Les années passent... Alice, alice, wake up! Alors qu'elle n'avait que 14 ans, ces parents moururent dans un incendie et Alice se retrouva a l'orphelinat. Mais le traumatisme de la mort de sa famille la rendit plutôt renfermée, les autres n'osaient pas l'approcher. Et comme elle était beaucoup trop âgée pour être adoptée, elle était condamnée à rester là. Et dans cet orphelinat, l'ennui était encore présent. Le temps semblait immobile. D'ailleurs, étrangement, toutes les horloges du bâtiment étaient cassées. Chose qui troublaient beaucoup la demoiselle. Alors elle voulait y retourner, oui, y retourner. Retourner à Wonderland! Mais comment? Elle devait chaque jour fermer les yeux pour tenter de retrouver les merveilles de son pays imaginaire... Elle voulait fuir cette réalité... Et un jour enfin, elle est parvenu a ses fins. Elle s'est a nouveau endormi, à nouveau évadé. A l'heure du thé, avec le chapelier !

    Mad Hatter – Alice ... Quelle joie de te revoir !
    Alice – C'est pareil pour moi chapelier...
    Mad Hatter – Tu as grandi !
    Alice – Et vous, vous demeurez le même...
    Mad Hatter – Un peu de thé ?
    Alice – Avec joie !
    Mad Hatter – Alice...
    Alice – Oui ? Chapelier...
    Mad Hatter – Tu es si...



Alyss. 14 ans. Elle se réveille dans sa chambre. En sursaut. Quel rêve étrange. Doucement, elle se lève, la tête dans les nuages, l'esprit encore embrumé par les aventures nocturnes. Un sourire sucré aux lèvres, la jeune fille descend, encore en pyjama. Elle n'était pas seule dans cette maison. Il y avait ses parents, qui déjeunaient tranquillement.

    Père – Bonjour Alyss.
    Alyss – Bonjour...
    Père – Comment vas tu ?
    Alyss – J'ai fait un rêve étrange cette nuit. Mais je m'en souviens déjà plus. Bref.
    Père – N'en parlons plus.
    Alyss – J'ai quel âge déjà?
    Père – 14 ans pourquoi? Voyons Alyss...
    Alyss – Pardon. J'ai la tête comme une pastèque ce matin... Ou comme un trou noir plutôt.
    Père – Tu te souviens de nous, au moins?
    Alyss – Je... oui, je crois. Si, si voyons! Comment oublier mes parents préférés?


Un câlin, tendresse. Un bisou, caresse. Tant d'amour inventé, sans que chacun ne sache qui et quoi, et surtout pourquoi. Quels souvenirs vaseux, et banals. Qui était Alyss ? Une jeune fille épanouie qui était née à Londres, il y a 14 automnes. Elle rêvait de liberté, d'indépendance, d'évasion. Elle était si naturelle, si atypique, si étrange. Elle avait voyagé un peu partout dans le monde avec sa famille. Elle connaissait le monde sans le connaitre. Elle connaissait tout sur le bout des doigts, réalité flagrante. Depuis son réveil, elle avait gardé un objet dans la main, qu'elle avait serré si fort que ça lui avait irrité la paume. C'était une petite fiole, accrochée à une chaine. Un flacon avec gravé "Drink me." (Pour voir) Sans vraiment le savoir, elle l'accrocha autour du cou, se jurant de ne jamais l'enlever. ça collait bien a son caractère, à son style. Et oui, on est assez caractériel en étant adolescent. Puis sa vie reprit son court, elle continua plutôt. Elle commença/continua. Dans tous les sens, elle avançait. Elle repensa à ces dernières années, l’Angleterre, les voyages, le collège. Le canada maintenant! Elle se demandait pourquoi ses parents s'étaient enterrer dans ce trou paumé. Meadow Lake. Et ce mal de crâne... tic tac, tic tac... Un bruit fort étrange. On dirait qu'il s'éloigne doucement... Le temps est farceur. Il remonte, il s'efface, il s'éloigne. Il disparait. Pauvre Alyss. Prisonnière des Abysses.

~ 5 ans plus tard ~

Alyss. Serveuse dans un café. Enfin dans son appartement. Enfin libre. Ou pas? Elle rêve. 19 ans déjà! Quelle grande poupée elle est devenue... Ou est passé la porcelaine de son visage? Ou sont les traits enfantin? Ou est passé l'assurance d'une reine? Elle est devenue Alyss... Attendant le prince charmant, amateur de thé, elle attends inconsciemment ses amis, ceux qui aurait pu être victimes eux aussi... De toute cette vie. Elle est vivante. Elle respire cette joie de vivre. C'est Alyss quoi. Après midi normal.

    Client – Mademoiselle.
    Alyss – Ouai ! C'est moi !
    Client – J'aimerais...
    Alyss – Une tasse de thé?


Tic tac... les horloges parlent mes amis. Elles disent qu'elles ont mal. Le temps a mal. Le temps souffre, les aiguilles tremblent... Mais ou sont-ils tous passé? Les contes de fées existent... Et Alice s'est échappé... Alice. Run Alice! Run! Adieu nuages monotones! Bonjour soleil! Bonjour Meadow Lake! Bonjour... à nouveau.

Amnésie.





Toi. La geek.
prénom/pseudo : Cassis.
âge : Secret. ♥
Où as-tu découvert le forum ? : Un grand méchant loup m'a murmuré le lien a l'oreille. ♥
Qu'en penses-tu ? : Huhu.
Mot de la fin : Je veux du thé èwé !




Dernière édition par Alyss W. Chocolate le Dim 26 Fév - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 455
❧ AGE IRL : 29
❧ LOCALISATION : Avec mon Eryc


Livre de Conte
❧ CITATION: Noir du prix que celle de l'homme
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 19:39

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 45
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 19:41

Alyss nyeux
Bienvenue nyeux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MODÉRATRICE
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 109
❧ AGE IRL : 24


MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 19:44

Bienvenue fouuu
Alyss nyeux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

circle of life


MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 19:54

Freya nyeux calin Je te le redis, mais bon choix I love you

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

circle of life


MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 20:32

Bienvenue parmi nous &' Bonne chance pour ta fiche fouuu
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ADMINISTRATRICE
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 344
❧ AGE IRL : 26


MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 20:34

Bienvenueee miam

_________________

damn, i've made mistakes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Dim 26 Fév - 20:37


présentation validée




Bienvenue sur WHEN YOU WISH UPON A STAR, nous avons le bonheur de t'annoncer que ta candidature vient d'être acceptée. Si tu n'as pas encore eu de câlin de bienvenue n'hésite surtout pas à le réclamer. Par contre, s'il t'as déjà été gracieusement offert, nous te proposons d'aller vérifier dans quelques temps que ton avatar a bien été signalé comme pris. Et si tu joues aussi un personnage de conte tu peux faire de même à cet endroit. Nous t'inviterons par la suite à assurer la gestion de ton personnage et puis aussi.. de venir délirer sans limites sur la C. BOX.

le staff,
Snow & Skyler




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 228
❧ LOCALISATION : Auprès de Miya


MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   Mar 28 Fév - 13:57


Bienvenue officiellement parmi nous !! Freya, excellent choix ...

Qui a donc bien pu te conseiller cette sublime demoiselle ? What a Face rire rire rire

Have fun fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

circle of life


MessageSujet: Re: A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A cup of tea? A cup of tea? | Alice. [A peine postée déjà terminée.~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in a far far away country :: Présentations :: Bienvenue à Meadow Lake !-
Sauter vers: