AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum a maintenant 2 mois, et un grand merci à vous tous ♥️

Partagez | 
 

 zelda&aedan ϟ siffler en travaillant, c'est juste bon pour les sept nains.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 40


MessageSujet: zelda&aedan ϟ siffler en travaillant, c'est juste bon pour les sept nains.   Mer 29 Fév - 20:06


« L'oiseau de nuit » était levé. Aedan ne pouvait s'empêcher de penser à ça à chaque fois qu'il se levait en pleine nuit pour descendre à la boulangerie préparer ce que sa sœur vendrait aux futurs clients. Leur mère avait tendance à souvent l'appeler comme ça, son « oiseau de nuit », bien qu'à l'époque, Aedan était loin de se lever au beau milieu de la nuit pour aller travailler. Non, à l'époque, il se réveillait plutôt pour lire un peu plus à l'insu de sa mère, qui finissait cependant souvent par le prendre sur le fait. Au final, oui, Aedan pouvait se dire qu'il n'était pas nécessairement le genre de personne qui a besoin de beaucoup d'heures de sommeil. Bien que cela peut sembler assez étonnant vu qu'il n'est pas non plus la personne la plus calme qui soit sur Terre. Il est rare de le voir assis à rien faire, il est toujours occupé ailleurs. Et même sa blessure à la jambe ne l'empêche pas de rester actif pour autant.

Il y avait autre chose qu'Aedan avait en lui. L'habitude. Mais ça, tout le monde finissait par l'avoir. Ça faisait maintenant près de cinq ans que lui et sa sœur vivaient ici et qu'ils travaillaient au sein de la pâtisserie de leur « mère adoptive » apparentée sans doute avec nombreuses créatures maléfiques. A force de toujours répéter la même chose, le jeune homme était réglé comme une pendule, un véritable automate. Il se réveillait toujours à la même heure pour commencer son travail vers la même heure. Mêmes les gestes, il finissait par les reproduire machinalement, sans réellement y penser. Il était donc Aedan l'oiseau de nuit et le robot.

Mais il ne s'en plaignait pas. Beaucoup faisait la tête au métier de boulanger parce qu'il n'est pas nécessairement de tout repos. Se lever bien avant le soleil, tous les jours de la semaine comme les jours fériés pour répondre à une large liste que lui rédigeait avec soin leur mère adoptive. Avec les reproches, c'était à peu près tout ce qui les rejoignaient à la propriétaire de la pâtisserie, Zelda et lui. Mais de toute façon, Aedan se disait toujours que ce n'était pas nécessairement du temps de perdu. Certes, il préférerait faire autre chose, mais c'était toujours mieux que ne rien faire. Et la vie pourrait très bien être plus pénible, même si elle l'était déjà un peu plus que celle de certains de la ville. Mais peu importait vraiment au jeune homme. Il ne voyait pas les choses d'un œil mauvais, en fait, il était simplement heureux comme ça, sans se poser de questions, sans se prendre la tête.

Les heures filèrent, l'odeur du pain s'infiltrait dans les environs et il était quasiment dans les temps. En fait, s'il n'avait pas eu droit à une nouvelle note laissée par sa chère « mère », il aurait terminé. Mais vu qu'il était tombé sur cette mauvaise surprise assez tard, ça allongeait son temps de travail. Tant pis. De toute façon, ça devrait être fait. Quand il eut enfin terminé le plus gros du travail, c'était presque l'heure pour sa sœur d'ouvrir la boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 45
❧ AGE IRL : 25


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: zelda&aedan ϟ siffler en travaillant, c'est juste bon pour les sept nains.   Sam 3 Mar - 16:49


aedan & zelda


L'odeur du pain commençait à envahir toute la boutique ainsi que l'appartement qui se trouvait au-dessus. Cette délicieuse odeur que j'aimais tant. Et d'un coup, mes yeux se sont ouverts. L'odeur du pain. Je pouvais sentir cette odeur dans la chambre. Ce n'était pas normal. D'habitude lorsque je me réveillais, je ne la sentais pas. Et c'est en regardant l'heure sur mon réveil que j'ai compris pourquoi je sentais cette odeur dans la chambre. Si je ne me dépêchais pas, j'allais être en retard pour ouvrir la pâtisserie. Heureusement que j'avais fait la nouvelle vitrine la veille, enfin il ne me reste plus qu'à placer les gâteaux. Sinon j'aurais dû ouvrir en retard. Et je n'ose même pas imaginer quelle aurait été la réaction du dragon qui nous servait de mère. D'ailleurs, elle n'avait pas dû rentrer cette nuit, sinon elle m'aurait déjà réveillée. Et pas d'une manière douce. Pas une seule fois, elle a essayé cette manière-là. Sa méthode était plus radicale. Elle entrait dans la chambre, nous engueulait et repartait en claquant la porte. Je suis sûre que si elle pouvait nous balancer un sceau d'eau pour nous réveiller, elle le ferait. Enfin, j'aurais bien aimé qu'elle utilise une de ces nombreuses façons de nous réveiller ce matin. Au moins je n'aurais pas eu à me dépêcher pour me préparer.

Lorsque je suis enfin sortie du lit, je n’ai même pas pris la peine de passer par la cuisine pour pouvoir manger un petit bout. De toute façon je n’aurais pas eu le temps. Et c’est donc vers la salle de bain que je m’étais directement dirigé. Je suis sûre qu’avec la tête que j’ai, les clients auront peur de moi. D’habitude, je me réveillais tôt comme ça je n’avais une tête affreuse, mais là je crois que c’est raté. Je regardais de nouveau l’heure. Ce n’était pas possible, j’avais l’impression que le temps s’écoulait de plus en plus vite et pourtant je faisais tout pour être prête le plus rapidement possible. Et lorsque j’essaye de me dépêcher, il se passe toujours des catastrophes. Je me cogne partout déjà, que ça soit dans les meubles ou dans les portes. Et donc je perds plus de temps que j’en gagne. Et c’était exactement ce qui s’est passé. J’avais l’impression qu’on me punissait pour ne pas m’être réveillée à l’heure.

C'est une chance que je ne sois pas tombée dans l'escalier pour descendre dans la boutique. Et comme d'habitude, je passais par la cuisine. Et je savais qu'Aedan y serait. Effectivement, j'avais à peine poussé la porte de la cuisine que je le voyais Et immédiatement, je ne pouvais m'empêcher de sourire. Je regardais aussi ce qu'il avait préparé pendant que je dormais. La vieille sorcière avait du lui donner une tonne de travail, comme d'habitude. « Bonjour ! » Et comme d'habitude, je l'embrassais sur la joue. C'était un peu mon rituel du matin. Je lui souriais, mais lui me regardait bizarrement. Comme si j'avais quelques d'affreux sur mon visage. « Pourquoi tu me regardes comme ça ? » Bon d'accord, je venais de me réveiller, mais je n'avais quand même pas une tête aussi affreuse que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

zelda&aedan ϟ siffler en travaillant, c'est juste bon pour les sept nains.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: where trolls and fairies live :: Main Street-
Sauter vers: