AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum a maintenant 2 mois, et un grand merci à vous tous ♥️

Partagez | 
 

 une petite balade avec Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 26


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: une petite balade avec Jason   Sam 18 Fév - 16:46



J'avais fait un rêve très étrange cette nuit. Je courais dans un palais - enfin je suppose que c'était un palais, parce que c'était très grand - après un homme en costume militaire d'époque. Mon songe avait été stoppé net par Puca, mon petit chien qui a jaillit sur le lit réclament à manger. Après lui avoir donné les restes de pâtes et de steak haché d'hier soir, je suis allée prendre une douche bien chaude me réveiller un peu. tutututu ! Nouveau message de Tobias. Qu'est ce qu'il me veut encore celui-là ? J'ouvre le message : eh Snow, rdv à 12h dans la forêt Il croit vraiment que je vais me laisser berner ? Il pense vraiment que je vais me laisser avoir et aller dans la forêt sachant pertinemment qu'il veut simplement se foutre de ma poire. Raté. Je jette le téléphone sur mon lit et attache mes cheveux en une longue queue de cheval.

Après un copieux petit déjeuner dans la pâtisserie du coin, je dois dire que le message de Tobias me trouble un peu. « hey Snow, encore un café ? » Je regarde la serveuse, une de mes amies avec un sourire. « Non merci, Maggie, je crois que je vais allée promener un peu. » Je me lève et dépose un billet de dix dollars sur la table. On était jeudi, et le jeudi c'était le jour de fermeture de mon magasin ( avec le dimanche bien entendu ) alors je pouvais faire ce que je voulais. « Allez viens Puca. » Il me regarde d'un air méfiant, j'adore quand il fait ça, on dirait que ce chien comprend tout, mais il se résigne quand même à me suivre. C'est vraiment un bon animal de compagnie, toujours joyeux, très propre et toujours en manque de caresses. Puis je suis sûre que malgré sa petite taille, il ferait un bon chien de garde. Presque inconsciemment, je me dirige vers la forêt.

Arrivée à la lisière, je me demande bien ce que Tobias va encore pouvoir inventé pour m'embêter. J'attends près d'un quart d'heure avant d'entendre des bruits. Croyant entendre des pas, je m'enfonce un peu dans la forêt pensant y trouver mon ami. Avec un grand sourire, je cours un peu lorsque j'aperçois une silhouette humaine. Mauvaise idée ma petite ! Je me retrouve face à un jeune homme brun qui n'est pas du tout Tobias. Il me semble l'avoir déjà vu en ville, mais je ne le connais pas plus que ça. « Excusez-moi, je vous ai pris pour quelqu'un d'autre. » Mon sourire s'efface et je m'éloigne un peu. Qu'est ce qu'il vient faire tout seul dans la forêt celui-là ? C'est peut-être un fou qui attire des jeunes femmes dans la forêt pour les tuer ! Un véritable prédateur. Mes pensées s'emballent jusqu'à ce que je me rendes compte qu'il doit pensé la même chose de moi. Après tout, je suis aussi seule que lui dans ce lieu.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 36
❧ LOCALISATION : Main Street


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Dim 19 Fév - 12:24



Il était une fois... Un loup dans la forêt.



J’avais les paupières closent et pourtant c’était comme ci la lumière aveuglait mon œil. C’est étrange mais si je n’avais pas eu la certitude d’être sobre, j’aurais juré que c’était la lumière du paradis… Et non je n’étais pas empreint à la folie… Ou peut être que si. Et puis ce n’était même pas sur que j’aille au paradis alors. Bon d’accord je partais loin…



C’est en ouvrant les yeux que je me rendis compte que cette lumière aveuglante n’était en fait que le reflet du soleil au travers de la fenêtre. Décidément je n’étais pas prêt de l’apprécier ce soleil, même si grâce à lui j’avais le plaisir d’admirer de magnifiques spécimens en tenues d’été dans les rues ! Tout compte fait il avait ces petits avantages… Mais quoi qu’il en soit, ce n’était pas en bavant devant mes fantasmes que j’allais sortir de mon lit. Alors sans attendre je me redressais pour enfiler un jean et un débardeur sombre qui trainait par là. J’arrivais à peine à ouvrir les yeux, mes pupilles ne parvenant pas à s’habituer à la lumière du jour. C’était ça de vivre la nuit ! Il fallait avouer que je préférais les soirées fraiches que les après midi bronzettes sur la plage. Mais il fallait bien que je sorte un peu non ? Et puis la journée s’annonçait assez belle pour m’inciter à mettre les pattes dehors.

J’avais raison quand je disais que le soleil allait être chaud. Je n’eus pas même mis un bras dehors que je sentais déjà les rayons brulant se heurter à ma peau. C’était sur, j’allais pouvoir bronzer aujourd’hui ! Enfin… A condition que je trouve quelque chose à faire. Il n’y avait pas beaucoup de monde dehors, la plupart squattant les cafés dans l’espoir que la caféine parviendrait à éclairer leur journée et leur donnerait joie et bonne humeur. Je vous jure, c’est vraiment n’importe quoi… Personnellement ce n’était pas en me droguant à la caféine que j’arrivais à tenir toute une journée éveillé. Mais bon, chacun son truc ! Et puis ça ne me disait pas ce que j’allais faire tout ça. On aurait dit un touriste avec ma veste que j’enfilais dans la rue et mes lunettes de soleil posées sur mon nez. Hey je vous assure que c’était pour le soleil ! Bon un petit pour le style aussi. Ouais ça donnait un petit genre fier et sur de lui, de quoi attirer toutes les abeilles voulues ! Il me manquait plus que le petit accent américain que malheureusement je n’avais jamais eu… hm… De toute façon ce n’est pas comme ci j’avais une grande concurrence dans cette ville.

Marchant sans réel but dans la ville, je me dirigeais peu à peu vers la forêt. Je n’allais vraiment pas y échapper à celle la. Mais au moins j’étais sur d’y être en paix, les arbres masquant le soleil tant attendu par les habitants de Meadow Lake. Enfin c’est ce que je croyais, que personne n’était assez fou pour aller se balader dans la forêt à cette heure. Enfin si, puisque j’y étais, mais je me considérais comme hors jeu sur ce coup. Ce n’était pas moi après tout, c’était elle qui m’appelait sans cesse et m’attirait comme un aimant. Ca en devenait presque insupportable vu que je ne faisais pas plus de choses là-bas. Mais après quelques pas à m’enfoncer dans l’entre de cette sombre foret, j’entendis des pas s’élancer vers moi. C’était quoi ? Une attaque ? Avec un regard intrigué et calme je me détournais de ma trajectoire pour faire face à cette masse qui venait de stopper sa course devant moi. Et je ne fus pas déçu du détour ! Ouais à parler comme ça, j’aurais presque l’air d’un prédateur féroce, mais ce n’est pas comme ci c’était le cas après tout… N’est ce pas ?


« Je vois ça. »


Je souris alors avec cet air de gamin, me demandant ce qu’une jeune femme comme elle pouvait bien faire dans la forêt toute seule. A la chasse au grand méchant loup peut être. Apparemment je ne lui inspirais pas aussi confiance que je le croyais. C’est alors que je remarquais la chose sur pattes qui la suivait. Après mûre réflexion j’aurais pu parier que c’était un chien. Dommage pour lui, je n’aimais pas les chiens. Un peu trop stupides à mon goût. Et puis ce truc était tellement court sur pattes que j’aurais presque pu le confondre avec un paillasson ! Mais bon ce n’était pas le moment de faire une fixation sur la chose…


« C’est vraiment un chien cette chose ? »


D’accord, d’accord, je n’avais pas pu m’en empêcher. A croire que ma bêtise ne faisait rire que moi… Quel humour cru ! Et je n’avais pas prit de cours, je le jure ! J’en aurais presque rit si je n’avais pas été assez intelligent pour me retenir après ce genre de remarques. Mais elle n’allait quand même pas se vexer pour si peu, si ? Ma subtilité n’était peut être pas au point, mais ça ne m’empêchait pas d’avoir des qualités ! Enfin je crois. Malgré tout, je gardais mes distances, n’ayant pas vraiment pour but de l’effrayer en me faisant passer pour un prédateur sexuel !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 26


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Mar 21 Fév - 13:47



« C’est vraiment un chien cette chose ? » Cette réplique me surprend tellement que je ne réponds pas tout de suite. Puca à côté de moi commence à grogner comme s'il avait compris. D'ailleurs je suis persuadée qu'il a compris. Il est trop intelligent mon chien et c'est le plus beau, alors pas touche. « On dirait que l'amabilité est votre seconde nature. » Non mais vraiment ! Je m'étais excusée de lui avoir presque sauté dessus - si ça avait été Tobias, je l'aurai frappé, alors il peut s'estimer heureux - et il me remercie en insultant mon chien. Encore un qui a l'air d'être de bonne humeur ! Puca renifle le jeune homme qui se tient devant moi tout en continuant de faire le méchant. « Puca stop ! » Je l'attrape au vol, tandis qu'il s'apprêtait à mordre le mollet bien dodu de mon compagnon de forêt et le garde fermement entre mes mains. Il se débat un moment et grogne après le jeune homme. « Comme vous pouvez le voir, ce n'est peut-être pas le plus beau chien au monde, mais c'est de loin le plus intelligent. Et il est un très bon chien de garde. En moins de deux secondes, il aurait pu vous arracher votre mollet si je ne l'avais pas retenu. Vous pouvez me remercier, Puca est vraiment une bête féroce ! » Fin de l'éloge. Mon chien me lance un regard affectueux. Celui qui m'a fait l'adopter dès que je l'ai rencontré devant le palier de ma porter il y a quelques années. Je n'ai jamais su comment il était arrivé là, mais nous nous sommes de toute suite entendus à merveille. Je repose la bête à terre en lui faisant bien comprendre de se tenir tranquille.

Je tend une main à mon interlocuteur et me présente. « Je m'appelle Snow-Rose Wright, mais tout le monde m'appelle Snow, et vous vous êtes ? » Il me semble bien l'avoir déjà vu quelque part celui-là. Sûrement en ville, mais je suis incapable de me souvenir son prénom et encore moins son nom ou son métier. En tout cas, il n'est jamais entré dans ma boutique, ça je m'en souviendrais ! Ma curiosité me dévore, alors je ne peux me retenir de lui demander. « Qu'est ce que vous venez faire dans la forêt tout seul ? Vous cherchez de pauvres bêtes à insulter ou mutiler ? » J'y allais peut-être un peu fort c'est vrai, mais il le méritait. Il n'avait pas lâché un sourire amical - celui qu'on se fait quand on habite dans la même petite ville tranquille - depuis le début de notre rencontre. Quelle drôle de rencontre d'ailleurs. Je ne peux m'empêcher de penser à Tobias qui m'a bien eut. Il me le payera cher ce coup là ! Soudain, une théorie me traverse l'esprit. « Vous ne connaissez pas Tobias par hasard ? » Après tout, on ne sait jamais, peut-être que mon "ami" avait envoyé une de ses connaissances pour me foutre la frousse dans la forêt -ou autre- et me faire la peur de ma vie. Mais j'avais rarement peur, enfin je n'en donnais pas souvent l'impression alors, s'il cherchait à me faire hurler, ça n'allait pas être facile.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 36
❧ LOCALISATION : Main Street


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Mer 22 Fév - 14:30

Il était une fois... Un loup et une princesse.



Quel éloge pour un si petit chien ! Et pourtant je l’écoutais, ne comprenant pas vraiment tout ce qu’elle disait. Ma tête accompagnait lentement ses paroles dans un hochement positif montrant que j’écoutais tout en n’écoutant pas. On aurait plutôt dit que je me foutais d’elle sur le coup, mais à vrai dire c’est surtout que je n’étais pas chaud pour débattre sur l’existence d’un chien !



Et puis c’est qu’il avait l’air hargneux le chien ! Il m’aurait presque mordu dites ! A l’entendre j’avais vraiment l’impression d’avoir échappé à une attaque mortelle. Mais je me retins de rire sur cette hypothèse. Désolé de ne pas croire que c’était la petite bête qui allait manger la grosse. De plus, il n’y a pas une expression qui dit : Chien qui aboie ne mord pas ? Mais je n’allais pas m’appesantir sur le sujet du chien. Ca en devenait presque dangereux. J’en aurais risqué ma vie à insulter ce chien, il ne faut pas croire. Car de là où j’étais, je voyais qu’il n’était pas le seul à avoir des petits crocs acérés ! Sa maîtresse semblait en effet aussi hargneuse que lui. Oui ça en était aussi intéressant que dissuasif. N’allez pas croire par là que j’avais peur ! Non en fait elle m’amusait à prendre comme ça la défense de son chien. On aurait dit une petite fille à papa, sortant jamais sans son petit chien et n’ayant pas l’habitude qu’on lui refuse quelque chose. Après, allez savoir si c’était vraiment son cas ou si elle se donnait un genre !


« Oh mais je vous croie ! Moi c’est Jason Wolf. »


Avec un sourire je pris sa main prenant soin de faire des agitements amples de son bras pour la saluer, histoire de lui montrer le ridicule du geste. Curieuse façon de se présenter. Mais bon, je n’allais pas faire la fine bouche ! En tous les cas, elle semblait bien sure d’elle à parler comme ça. Elle avait de la chance que je ne sois pas un prédateur sans merci, enlevant et violant des jeunes femmes perdues dans la forêt… Je vous rassure tout de suite, ce n’était pas du tout mon genre ! Comme si j’avais besoin de ça ! C’était plutôt elle qui avait le profil à agresser les gens qui se baladaient tranquillement dans la forêt. J’avais presque l’impression d’être à un interrogatoire, et je crois que l’expression de mon visage retraçait bien ce que j’étais en train de penser : Elle est sérieuse ? L’intérieur de mes sourcils relevés et mon sourire à demi étirait la fixait avec intrigue. Qu’est ce que je faisais dans la forêt… Et elle, qu’est ce qu’elle y faisait aussi ? Je n’avais pas aperçus de panneaux indiquant que le lieu était privé. Décidément elle avait une piètre opinion de moi ! A croire que je mutilais des animaux, ce qui me fit rire d’ailleurs. Un rire que je gardais pourtant le plus silencieux possible, continuant de la regarder avec cet air complètement à l’ouest. Je ne captais vraiment rien de ce qu’elle disait…

J’étais censé connaître un Tobias ? Parce que personnellement, il ne me semblait pas le connaître. C’était peut être la personne avec qui elle m’avait confondue… Je l’imaginais bien en train d’espionner les passants dans la forêt en attendant de croiser son prince charmant. Enfin bref, elle avait l’air vraiment flippante. Je me demandais presque si elle n’était pas en train de perdre la tête. Enfin tant qu’elle ne me sautait pas dessus pour me mordre. Quoi que ça aurait sans doute un côté agréable… Mais ce n’était pas vraiment le moment de penser à ça. Alors je me mis à regarder autour de moi, observant les alentours de la forêt comme si je vérifiais qu’il n’y avait aucune présence. Après tout on ne sait jamais, si celui qu’elle cherchait était par là, ça me permettrait sans doute de me débarrasser d’elle ! Mais quel vilain je faisais ! A ainsi critiquer les jolies filles dans ma tête. Mais dire qu’elle était jolie me pardonnait, non ?


« Alors… Je me balade et… non je ne connais pas de Tobias. Mais je crois que si c’est lui que vous attendez, il vous à mit comme qui dirait : Un lapin. »


Mes bras croisés, je tenais une de mes mains relevées, observant mes ongles avec cet air hautain et pourtant exagéré. Il ne fallait pas croire, ce n’était pas mon style d’être hautain. Seulement ça m’amusait d’être face à des situations comme celles-ci. Bon d’accord, je n’étais pas gentil sur ce coup. Et puis si ça se trouve ce n’était même pas un rendez-vous quelle avait. Mais bon, on ne change pas une équipe qui gagne ! Oui je confirme, ça n’a aucun rapport avec le sujet. Non plus sérieusement je n’avais rien contre elle, mais elle avait ce côté désagréable qui m’insupportait. Et il m’en faut beaucoup pour m’insupporter !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 26


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Ven 24 Fév - 21:45

« Alors… Je me balade et… non je ne connais pas de Tobias. Mais je crois que si c’est lui que vous attendez, il vous à mit comme qui dirait : Un lapin. » Je m'arrête un instant de bouger et de parler. Tobias ne m'a pas posé de lapin puisque ce n'était pas un rendez-vous, c'était une erreur, rien qu'une misérable erreur d'être venu ici. Je m'étais faite embobinée et Tobias allait le regretter. « Sachez qu'on ne m'a pas posé de lapin. C'est moi qui lui en ai posé un, alors je pensais qu'il enverrait quelqu'un me chercher. » Mmh, pas mal comme excuse, mais je ne pense pas que ça tiendrait la route. J'espère que ce Jason n'en prendra pas compte et gobera mes justifications complètement nulles. Les remarques ce jeune homme me tapent un peu sur le système. On ne peut pas dire que ce soit le genre de personnes que j'apprécie, plutôt, ceux que j'ai envie de critiquer constamment pour les punir d'avoir un sale caractère. Mais je n'avais rien contre lui après tout. Il était juste un peu plus fort que moi en matière de réplique ! Je regarde aux alentours, puis croise les bras sur mon pull rouge. Puca n'est pas loin, cherchant à attraper je ne sais quoi.

Puis d'un coup le flash. Jason Wolf ! C'était pas le coloc de Rosea ça ? Je ne l'avais qu'aperçu un jour, mais je crois bien qu'il s'appelait Jason. « Vous ne connaissez pas Rosea par hasard ? » J'étais bien copine avec elle depuis toujours. Enfin depuis qu'elle m'avait avoué pourquoi elle vendait de la drogue. Je l'avais surprise un soir vendant de la drogue et je lui avais fait la morale pendant des mois, puis une amitié s'était peu à peu installée entre nous et nous nous entendions très bien. Cela faisait deux fois que je demandais à Jason s'il connaissait quelqu'un il devait me prendre pour une folle. « Enfin, je veux dire, je crois qu'elle vit avec un Jason. C'est une de mes amies. N'allez pas croire que je veux absolument nous trouver des points communs. »

Lasse d'être debout, je me dégotte un rocher pas très loin, pour m'y appuyer. Pas très confortable, mais je m'en contenterai. J'attrape mon chien lorsqu'il passe devant moi et commence à le caresser. Finalement, j'aimais bien les rencontres inattendues, ça permettait de voir de nouveaux visages et de découvrir de nouveaux personnages. Alors maintenant, j'attendais la réponse de Jason avec impatience.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 36
❧ LOCALISATION : Main Street


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Mer 29 Fév - 17:15

Il était une fois... Un loup sociable.

Je l’écoutais… Ba oui, quoi faire d’autre ? J’allais perdre le fil de notre passionnante conversation ensuite ! Bien sur je fais preuve d’ironie en disant ça, mais il fallait avouer que je ne comprenais vraiment pas pourquoi je lui parlais… Sans doute cette horrible manie que j’avais à faire passer mon indépendance pour du « je m’en foutisme » pur et dur !



J’étais d’ailleurs en train de me dire, que pour quelqu’un qui n’avais pas été victime d’un lapin, elle paraissait bien mal à l’aise. Enfin je la voyais là, avec sa voix haussée telle une princesse, se justifiant comme si elle avait commis un crime ou que le fait de s’être fait trompée de la sorte en était un. Bon, c’était vrai que ce n’était pas très glorieux d’être ainsi prit pour un con, et si ça m’arrivait un jour, je me sentirais tout aussi stupide… Mais quitte à me justifier devant une parfaite inconnue… je n’irais pas jusque là non. Sans était-ce un côté de sa personne qui souhaitait être bien vue par tous. C’était étrange, mais de mon côté ça accentuait cette allure de capricieuse qu’elle arborait. C’était aussi amusant, qu’agaçant et adorable. C’est vrai qu’elle était mignonne avec sa petite bouille et puis elle avait bien tout ce qu’il fallait, où il fallait. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, ce n’était pas ma préoccupation principale. Ce n’était quand même pas de ma faute si je savais reconnaître une jolie femme ? Et puis ça ne l’empêchait pas d’être désagréable, loin de là.

Et puis là, elle eut l’idée de me demander si je connaissais encore quelqu’un… Décidément elle nous cherchait des points communs ou quoi ? Elle cachait bien son jeu dis moi ! Non, plus sérieusement j’avais la réelle impression d’être dans un interrogatoire, mais chose folle, elle trouva la bonne pioche… Il fallait dire que même si j’aimais bien Rosea, j’en étais pas à connaître sa vie sur le bout des doigts, et encore moins à savoir avec qui elle traînait, étant donné que j’avais de plus en plus de mal à la voir. Mais sur le coup, j’étais en train de me dire qu’elle était plutôt prétentieuse son amie là. Mais sur le Jason elle avait vu juste. Comme quoi elle était plus futée qu’elle ne le faisait paraître ! En même temps… A force de citer tout son répertoire, elle allait bien finir par trouver la personne que je connaîtrais… Mais je ne lui fis aucune remarque, venant m’asseoir à côté d’elle, ou plutôt m’appuyant sur la roche de tout mon corps. Au diable si ça ne lui plaisait pas. Après tout, elle avait eu l’occasion de partir depuis maintenant. Et pour quelqu’un qui sautaient sur des parfait inconnus, elle n’allait pas faire la craintive parce que je venais me poser à côté d’elle.


« Cette fois oui ! Je suis son colocataire ! Comme ça tu sauras où me trouver si tu as besoin de me sauter dessus comme aujourd’hui ! »


Quelle ironie… Je régressais à vue d’œil dans mes phrases moi. Puis la vérité, c’est que j’étais loin de vouloir d’elle dans l’appartement. Déjà que Rosea et moi c’était électrique, mais alors si madame la chieuse se joignait à notre petit duo, je voyais d’ici le tableau… J’allais vraiment finir par faire une overdose de filles moi avec tout ça. Entre Rosea, la fouine qui me suivait sans cesse, Aleyna et ses défis, et maintenant elle ! Bon ce n’était pas non plus pour me déplaire d’être mal accompagné. Mais c’est que je n’avais plus de répit avec tout ça. En espérant que je n’en devienne pas paranoïaque ! J’exagérais un peu, mais il fallait dire ce qu’il en était. Mais aussi désagréable pouvait être cette rencontre, je gardais quand même le sourire, m’intéressant d’elle et de sa présence.

J’aurais eu tout le temps de m’en aller si elle m’avait autant déranger. Mais aussi agaçant pouvaient être les personnes que je croisais, je restais quand même à les écouter. Je crois qu’au fond ça m’occupait et puis ça me permettait d’en apprendre plus sur eux. Ah, la curiosité est un vilain défaut, mais la connaissance est une si bonne qualité ! Et puis si je me mettais à frapper de front tout ceux que je ne pouvais plus voir où qui auraient la qualité de me taper sur les nerfs, je crois que je serais fini depuis longtemps. Je croyais en la patience et en l’écoute, tel un loup silencieux écoutant chanter les enfants dans les bois. Ca m’en donnait des frissons. Et puis l’odeur de la terre et de la végétation alentour accroissait cette sensation de curiosité animale. Je vous rassure j’en étais pas à me mettre à quatre pattes et à courir dans la forêt en poussant des cris bestiaux… Je n’étais pas fou à ce point, enfin je l’espérais… J’avais passé depuis longtemps l’âge de me faire passer pour un prédateur des forêts… Mais ça ne m’empêchait pas d’en garder les qualités. Comme quoi ça servait de jouer avec ses amis au loup et à cache-cache entre les grands arbres de cette structure végétale ! Puis sans me vanter, j’étais plutôt bon à ce jeu, même si je ne pense pas que ma très chère Snow aurait souhaitée jouer à ces jeux enfantins pour le moment. Mais en fait… Pourquoi je pensais à ça moi ? J’en aurais presque des absences dans mes pensées à ce rythme là… Mais si ça peut vous rassurer… Je ne pense pas que ce soit contagieux…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

FONDATRICE toujours là pour vous servir et vous aimer
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 892
❧ AGE IRL : 26


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Ven 9 Mar - 13:58



« Cette fois oui ! Je suis son colocataire ! Comme ça tu sauras où me trouver si tu as besoin de me sauter dessus comme aujourd’hui ! » Ahahah, très drôle ce Jason. Est-ce qu'il aurait bouffé un clown en se levant ce matin ? Comme s'il avait été sympathique au premier abord lui ! A ce que je sache, il ne m'avait pas accueillit avec un sourire charmeur en s'excusant de ne pas être la personne que je recherchais. L'aura céleste de l'amabilité et de la gentillesse ne brillait pas autour de lui ! Cela était certain. Peut-être que j'y étais allée un peu fort lorsqu'il avait insulté Puca, mais je maintiens le fait qu'il l'avait bien mérité. En même temps, je restais là à blablater tout en critiquant intérieurement ce Jason alors que j'aurais pu m'échapper depuis un bon bout de temps. Mais ça m'amusait. Oui j'aimais bien les gens comme Jason quoiqu'ils soient particulièrement horripilants. J'avoue que j'aime bien les personnes qui ont du répondant. Puis j'avais pas marché jusqu'à la forêt pour simplement revenir sur mes pas au bout de quelques minutes et éliminer les pâtisseries que j'avais engloutis au café. Autant que j'en profite.

Je lui lance le sourire le plus hypocrite que je suis capable de faire. Et je pense qu'il est pas trop mal du genre sourire forcé. « Je vois que tu es enchanté. Alors là c'est vraiment génial ! On pourra même devenir les meilleurs amis du monde. » Je lui donne un petit coup de coup avec un clin d'oeil accentué, avant de finir mon petit numéro. Mon regard se perd au loin, sur un oiseau en train de chanter sur une branche d'un grand sapin. Je ne suis pas sûre que ce Jason ait des meilleurs amis d'ailleurs, ou même une copine. Je ne le vois vraiment pas être sociable et amicale envers les autres. Mais, peut-être qu'il passe juste une mauvaise journée et qu'il avait envie de faire passer ses nerfs sur la première personne qu'il croise, c'est à dire moi. Je me trompe peut-être sur sa véritable personnalité. Après tout, je le connais pas. « J'espère quand même que t'es plus agréable avec Rosea qu'avec moi. »

Je la plaignais la pauvre. Si elle devait subir chaque jour, une nouvelle fournée de remarques fraichement sorties de la tête de son colocataire, elle devait être au bord de la folie. Est-ce qu'il les préparait toutes à l'avance pour pouvoir les sortir au moment propice ou bien est-ce que ça lui venait tout naturellement ? Le truc de me demander si mon chien en était vraiment un, il l'avait fait mijoté combien de temps dans sa petite tête ? Jason avait du être content d'enfin pouvoir sortir cette remarque. Je fouille de mon sac pour en sortir une boite de chewing-gum et en prend un. Goût Menthe Glacial, mes préférés. Je tends la boite à Jason au cas où il en voudrait un. « Certifiés non empoisonnés. Puis si ça peut te rassurer, je ne l'ai pas pris dans l'objectif d'avoir une meilleure haleine afin de te sauter dessus et de t'embrasser. J'ai juste besoin de mordiller quelque chose. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thefairytale.forumgratuit.org

avatar

MEMBRE D'AMOUR
Voir le profil de l'utilisateur

circle of life
❧ MESSAGES : 36
❧ LOCALISATION : Main Street


Livre de Conte
❧ CITATION:
❧ LIENS:

MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   Sam 10 Mar - 16:08

Il était une fois... Un loup qui criait au loup.

Décidément son humour égalait presque le mien ! Ouais, les meilleurs amis du monde ! Ba pourquoi pas, hein ? Je me demandais bien comment il était possible de la supporter ! Heureusement que ma patience était à toutes épreuves. Et surtout, heureusement qu'elle était tombée sur moi et pas sur quelqu'un d'autre... Je l'imaginais déjà face à un prédateur sexuel et lui sortir cette réplique ! Oui bon, il fallait que j'arrête, j'allais finir par lui porter la poisse.



C'est tout bête, mais j'imaginais déjà la tête de Rosea si elle apprenait qu'on c'était rencontrés. Elles avaient l'air de bien se connaître toutes les deux. Ça avait un côté comique. On pourrait toujours faire des pyjama parties tous les trois ! A celui qui mettrait le premier à terre l'autre ! Même si je n'étais pas sur de vouloir me retrouver face à deux tigresses comme ça ! J'en aurais perdu ma masculinité avec tous ça ! Surtout que sur le moment, j'avais presque envie de rire, quitte à déclencher les foudres de cette chère déesse et ses chewing-gums. Je les regardaient d'ailleurs avec un sourcil levé, mon sourire s'étirant jusqu'à mes oreilles pendant que je me retenais de pousser un rire glauque à sa réplique. Oui et bien désolé mais sur le coup, j'avais pas trop compris pourquoi elle avait sortis son kit bonne haleine. Enfin chacun son truc ! Mais c'est fou comme ça me rassurait qu'ils ne soient pas empoisonnés ! C'est de l'ironie bien sur. Puis je commençais légèrement à m'ennuyer moi... Enfin c'était bien beau de s'offrir des chewing-gums et de la voir faire sa petite mégère mais bon ! Je n'avais pas que ça à faire moi ! Alors c'est avec ce grand sourire sournois que je refusais.


« Oh tu peut mordiller je ne t'en empêche pas ! »


Ca m'amusait de la voir se justifier, comme pour marquer qu'elle ne m'aimait pas. Je ne l'en empêchait pas ! Bien au contraire, tous le monde ne m'aimait pas ! Mais je me demandais pourquoi elle continuais quand même de rester aussi ! Comme quoi je n'étais pas aussi détestable que ça ! Le pire étant que je ne la détestait pas non plus. Elle était juste ce genre de personnes agaçantes que tout le monde aurait envie de baffer à chacune de ses répliques, mais je n'avais pas encore ressentit cette envie. Oh oui j'étais vraiment trop gentil ! Bon c'est vrai qu'il y avait aussi le fait, qu'il en fallait beaucoup pour déranger à mes habitudes et m'agacer à un tel point que j'en venais à devenir aussi violent. Enfin surtout de la part d'une aussi innocente jeune femme ! Ca aurait presque un côté galant tout ça ! Et puis je ne perds que très rarement le nord ! Enfin, quoi qu'il en soit, si elle ne comptait pas partir, j'allais le faire avant elle. Et puis j'aurais tout le temps de revoir sa petite bouille d'enfant gâtée quand elle passerait voir Rosea ! Ouh, j'en avais des frissons d'avance ! Alors avec toujours ce sourire niais sur le visage, je me redressais avant d'étirer lacement mes bras vers le ciel dans un petit soupir plaintif et libérateur.


« Bon ! Je vais y aller moi ! Tu n'auras cas passer le bonjour à Rosea ! Et puis je suis sur qu'on se reverra très vite ! »


Sans gênes je vint lui faire une petite pichenette sur la joue avec un clin d'oeil aussi complice que moqueur en même temps que je saluais ironiquement de ma main le chien pour reculer et lui tourner le dos. Ouais bon il y avait mieux comme sortie ! Surtout que je me retrouvais à la laisser seule ! Quel manque de galanterie moi je vous jure ! Mais ça m'aurait bien étonné qu'elle accepte de me suivre, et aussi que j'accepte de la supporter pendant encore tout le trajet du retour ! Et oui, il ne faut pas abuser des bonnes choses ! Mais je ne pouvais pas résister plus à enfoncer le couteau dans la plaie, et c'est d'un mouvement que je me retournais vers elle pour m'exclamer :


« Fais attention au loup ! »


Et je n'attendis même pas la réplique du : « Mon chien est assez fort pour me protéger du loup » pour continuer mon chemin et disparaître dans le forêt. De toute façon on était pas si loin que ça de la ville, et il n'y avait pas vraiment d'animaux sauvages dans la forêt, enfin je n'en avais pas encore rencontrés jusqu'à présent ! Et dieu sait que j'en passais du temps à me balader entre ces fichus arbres ! Comment ça je culpabilisait ? La plus grande peur que j'aurais pu avoir sur le moment c'est que Rosea vienne m’assassiner avec une hache, et encore ! Je crois que j'aurais plus éclaté de rire qu'autre chose en la voyant brandir une telle arme sur moi ! Pas très malin c'est vrai, mais je crois que j'avais épuisé mon cota de ruse depuis le temps. Du moins vous pourrez toujours vous dire ça pour vous rassurer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

circle of life


MessageSujet: Re: une petite balade avec Jason   

Revenir en haut Aller en bas
 

une petite balade avec Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: where trolls and fairies live :: Alentours de Meadow Lake :: Forêt-
Sauter vers: